E2fsprogs

Liens commerciaux:
Logiciel capture d'écran:
E2fsprogs
Détails logiciels:
Version: 1.44.3 Mise à jour
Date de transfert: 17 Aug 18
Développeur: Theodore Ts'o
Licence: Gratuit
Popularité: 26

Rating: 5.0/5 (Total Votes: 1)

Liens commerciaux:

E2fsprogs (également connu sous le nom de Ext2 Filesystem Utilities) est un logiciel open source qui fournit aux utilisateurs Linux une collection d’utilitaires de ligne de commande pour manipuler tous les types de systèmes de fichiers EXT sous Linux. système d'exploitation.


Comprend plusieurs outils de ligne de commande

Le logiciel est composé de plusieurs programmes en ligne de commande et il a été initialement créé pour prendre en charge uniquement le système de fichiers EXT2. Cependant, comme le système de fichiers EXT a beaucoup évolué au cours des 10 dernières années, le programme prend désormais en charge les variantes EXT3 et EXT4 du système de fichiers plébiscité

EXT4 est la dernière version du système de fichiers EXT et a été initialement annoncée en 2008 dans le cadre du noyau Linux 2.6.19. Il supporte de très gros volumes, il est rétrocompatible avec les systèmes de fichiers EXT2 et EXT3, et apporte des horodatages améliorés.


Peut être utilisé pour créer, redimensionner et optimiser les systèmes de fichiers EXT

E2fsprogs inclut e2fsck pour vérifier les disques durs et corriger automatiquement les incohérences, mke2fs pour créer les systèmes de fichiers EXT2, EXT3 et EXT4, resize2fs pour réduire ou étendre les systèmes de fichiers, tune2fs pour modifier les paramètres du système de fichiers informations.

L'application inclut également l'outil debugfs pour modifier et afficher manuellement les structures internes du système de fichiers, filefrag pour signaler la fragmentation des fichiers, logsave pour enregistrer la sortie d'une commande dans un fichier journal spécifique, e2undo pour relire un journal et e2label pour changer les étiquettes.

De plus, l’outil findfs permet aux utilisateurs de trouver un système de fichiers par UUID ou par libellé, badblocks vous permet de rechercher des blocs de disque défectueux, blkid d’imprimer et de localiser des attributs de périphériques, e2freefrag et chattr modifie les attributs du fichier.

Enfin, e2image peut être utilisé pour sauvegarder des métadonnées critiques dans un fichier, e4defrag peut défragmenter des systèmes de fichiers EXT4 en ligne, finduper trouve des superblocs EXT2 et lsattr répertorie les attributs de fichiers sur les systèmes de fichiers EXT2.


Ligne de fond

E2fsprogs est sans aucun doute un utilitaire important et essentiel pour tout système d'exploitation basé sur Linux. Sans lui, vous ne pourrez pas créer, réparer, réduire ou développer les systèmes de fichiers EXT.

Nouveautés dans cette version:

  • Interface utilisateur et fonctionnalités:
  • La commande debugfs inode_dump peut désormais imprimer une image hexadécimale du tableau i_block et de l'espace supplémentaire dans l'inode, afin de faciliter la tâche de l'investigateur d'un inode corrompu.
  • La commande debugfs block_dump et inode_dump peut désormais imprimer le dump de bas niveau des structures de données d'attribut étendu dans le bloc ou l'inode.
  • La commande dumpe2fs peut désormais imprimer des informations dans le bloc MMP (Multi-Mount Protection). Ceci est également disponible en tant que commande e2mmpstatus pour la compatibilité avec les utilitaires Lustre.
  • La commande debugfs peut maintenant fonctionner sur certains systèmes de fichiers avec des superblocs corrompus afin qu’ils puissent être corrigés. Cela inclut les systèmes de fichiers avec un champ de nombre d'inodes endommagé et les systèmes de fichiers dans lesquels toutes les bitmaps d'allocation n'ont pas d'emplacements valides ou ne sont pas lisibles.
  • Corrections:
  • L'identifiant de projet de l'inode est maintenant correctement remplacé par octet sur les systèmes big-endian.
  • E2fsprogs ignore désormais s_desc_size pour les systèmes de fichiers ne disposant pas de l'ensemble de fonctionnalités 64 bits. Cela le rend plus cohérent avec le noyau, il peut donc maintenant fonctionner sur des systèmes de fichiers que le noyau est prêt à monter.
  • E2fsck considère désormais les inodes de périphérique avec l'indicateur de domaine étendu comme corrompus et propose de les effacer.
  • E2fsck gère plus correctement les cas où s_inodes_count est corrompu.
  • E2fsck ne crache plus un grand nombre d'erreurs lorsque le superbloc est gravement corrompu (rétablit son comportement avant 1.43).
  • E2fsck proposera désormais de définir la fonction dir_nlink s’il n’est pas défini et que le système de fichiers nécessite la fonctionnalité dir_nlink car il ya trop de sous-répertoires dans un répertoire.
  • E2fsck ne sera plus en boucle indéfiniment grâce à un système de fichiers conçu de manière malveillante et doté d’une table d’inodes non initialisée dans le premier groupe de blocs.
  • E2fsck ne sera plus bloqué si le dernier bloc du système de fichiers est un bloc de métadonnées fixes. (Très rare, mais pourrait arriver.)
  • E2fsck ne permet plus aux blocs initialisés d’exister après i_size. C'est ce que l'implémentation Linux d'ext4 n'a jamais fait (et ne devrait jamais faire).
  • Lors de la relecture du journal dans e2fsck, certaines erreurs amèneraient auparavant e2fsck à imprimer un message d'erreur non sensible (par exemple, "Code inconnu ____ 251 lors de la récupération du journal"). Cela a été corrigé.
  • Dans les cas où plus de 75% du groupe de blocs sera utilisé pour la table de descripteurs de groupe, mke2fs créera précédemment un système de fichiers non valide avec les fonctionnalités meta_bg et resize_inode activées. Il va maintenant désactiver la fonctionnalité resize_inode.
  • Le programme mke2fs crée désormais correctement un système de fichiers qui correspond exactement à 1

Nouveautés dans la version 1.44.2:

  • Corrections:
  • E2fsprogs 1.44.0 a introduit une régression qui a empêché e2fsck de prendre en charge les répertoires HTree sur les systèmes big-endian. Corrige la façon dont nous lisons les numéros de bloc pour les nœuds internes htree.
  • Suppression d’une fuite de mémoire potentielle de fsck.
  • E2image crée désormais correctement les fichiers e2image pour les systèmes de fichiers bigalloc.
  • Dumpe2fs et debugfs supportent désormais correctement les fichiers e2image pour les systèmes de fichiers pour lesquels l'option meta_bg est activée.
  • E2fsck et debugfs gèrent désormais correctement les inodes de suppression (y compris le traitement de la liste d'inodes orpheline dans le cas de e2fsck) pour les systèmes de fichiers bigalloc. (Adresse Google Bug: # 73795618)
  • Corrections de portabilité pour GNU Hurd. (Adresse le bogue Debian # 893590)
  • Correctifs de portabilité pour la construction dans certains environnements de construction croisée.
  • Correctifs de portabilité pour MacOS 10.6.8.
  • Ajoutez des clarifications à la page de manuel de chattr. (Adresse le bogue Debian # 890390)
  • Performances, implémentation interne, assistance au développement, etc.:
  • Debugfs lit désormais plus efficacement les bitmaps d’allocation lors de l’ouverture d’un système de fichiers.
  • Mettre à jour le fichier de traduction Sweedish.
  • Ajouter des champs Vcs- * au paquetage debian. (Adresse du bogue Debian: # 887512)
  • Corrigez certains échecs de test sur GNU Hurd causés par une taille de bloc par défaut différente.
  • Ajouter de nouveaux tests de régression.

Nouveautés dans la version:

  • Correction de l'impression des messages d'incohérence de quota sur les plates-formes 32 bits dans e2fsck. Corrige également un bogue qui a pour effet que les problèmes de quota de projet soient étiquetés comme des problèmes de quota de groupe.
  • Résolvez les problèmes d’interface utilisateur causés par des traductions floues, de sorte que certains messages sont en anglais et que certains sont en langue étrangère, et il n’est pas évident pour les utilisateurs de répondre aux questions oui / non. (Adresse le bogue Debian # 856586).
  • Corrigez certains accès mémoire hors limites dans e2fsck causés par des systèmes de fichiers corrompus (généralement de manière malveillante). (Adresse des bogues Debian: # 871539, # 871540)
  • Optimisez l’utilisation du processeur dans e2fsck pour les très gros fichiers très fragmentés.
  • Ajoutez un mode facultatif dans e2fsck qui échange de la mémoire supplémentaire pour le temps processeur lors du traitement de systèmes de fichiers fortement liés. (Cela peut représenter une très grande quantité de mémoire, donc cette fonctionnalité est désactivée pour l'instant. Comment déterminer automatiquement quand il serait utile d'activer cette optimisation, et quand il est _safe_ pour activer cette optimisation est toujours un problème de recherche .)
  • Le programme mke2fs convertit automatiquement la taille de l'inode en 256 s'il n'est pas explicitement spécifié sur la ligne de commande et que la taille par défaut de l'inode n'est pas suffisante pour prendre en charge la fonctionnalité de quota de projet demandée par l'utilisateur. Si la taille de l'inode est explicitement spécifiée à 128 octets et que le quota du projet est activé, mke2fs échouera car avec une erreur expliquant que l'ID du projet ne peut pas être pris en charge lorsque la taille de l'inode est & lt; 256 octets.
  • Le programme tune2fs n'autorise pas l'activation de la fonctionnalité de projet ou des quotas de projet dans la taille de l'inode à 128 octets.
  • Le programme tune2fs affiche désormais un message plus compréhensible expliquant que le système de fichiers doit être vérifié avec e2fsck -f avant d’exécuter certaines opérations complexes de tune2fs. (Adresse du bogue Debian: # 857336)
  • Si l'option Proceed_delay est activée dans /etc/e2fsck.conf, le message indiquant que l'utilisateur peut attendre N secondes pour continuer était ambigu. Ce message a été rendu plus clair. (Adresse du bogue Debian: # 857336)
  • Corrigez le bogue LFS qui empêchait e2image de créer des fichiers e2image normaux supérieurs à 2 Gio sur des plates-formes 32 bits. (Adresse le bogue Debian # 855246)
  • Corrige le problème de portabilité de FreeBSD causé par le fait qu’ils n’utilisent plus de périphériques de blocs. (Les disques sont des périphériques en mode caractères.)
  • Mettre à jour les traductions en tchèque, français, polonais, suédois et vietnamien.
  • Correction de divers problèmes d’emballage Debian.

Nouveautés dans la version 1.43.6:

  • Correction de l'impression des messages d'incohérence de quota sur les plates-formes 32 bits dans e2fsck. Corrige également un bogue qui a pour effet que les problèmes de quota de projet soient étiquetés comme des problèmes de quota de groupe.
  • Résolvez les problèmes d’interface utilisateur causés par des traductions floues, de sorte que certains messages sont en anglais et que certains sont en langue étrangère, et il n’est pas évident pour les utilisateurs de répondre aux questions oui / non. (Adresse le bogue Debian # 856586).
  • Corrigez certains accès mémoire hors limites dans e2fsck causés par des systèmes de fichiers corrompus (généralement de manière malveillante). (Adresse des bogues Debian: # 871539, # 871540)
  • Optimisez l’utilisation du processeur dans e2fsck pour les très gros fichiers très fragmentés.
  • Ajoutez un mode facultatif dans e2fsck qui échange de la mémoire supplémentaire pour le temps processeur lors du traitement de systèmes de fichiers fortement liés. (Cela peut représenter une très grande quantité de mémoire, donc cette fonctionnalité est désactivée pour l'instant. Comment déterminer automatiquement quand il serait utile d'activer cette optimisation, et quand il est _safe_ pour activer cette optimisation est toujours un problème de recherche .)
  • Le programme mke2fs convertit automatiquement la taille de l'inode en 256 s'il n'est pas explicitement spécifié sur la ligne de commande et que la taille par défaut de l'inode n'est pas suffisante pour prendre en charge la fonctionnalité de quota de projet demandée par l'utilisateur. Si la taille de l'inode est explicitement spécifiée à 128 octets et que le quota du projet est activé, mke2fs échouera car avec une erreur expliquant que l'ID du projet ne peut pas être pris en charge lorsque la taille de l'inode est & lt; 256 octets.
  • Le programme tune2fs n'autorise pas l'activation de la fonctionnalité de projet ou des quotas de projet dans la taille de l'inode à 128 octets.
  • Le programme tune2fs affiche désormais un message plus compréhensible expliquant que le système de fichiers doit être vérifié avec e2fsck -f avant d’exécuter certaines opérations complexes de tune2fs. (Adresse du bogue Debian: # 857336)
  • Si l'option Proceed_delay est activée dans /etc/e2fsck.conf, le message indiquant que l'utilisateur peut attendre N secondes pour continuer était ambigu. Ce message a été rendu plus clair. (Adresse du bogue Debian: # 857336)
  • Corrigez le bogue LFS qui empêchait e2image de créer des fichiers e2image normaux supérieurs à 2 Gio sur des plates-formes 32 bits. (Adresse le bogue Debian # 855246)
  • Corrige le problème de portabilité de FreeBSD causé par le fait qu’ils n’utilisent plus de périphériques de blocs. (Les disques sont des périphériques en mode caractères.)
  • Mettre à jour les traductions en tchèque, français, polonais, suédois et vietnamien.
  • Correction de divers problèmes d’emballage Debian.

Nouveautés dans la version 1.43.4:

  • Correction de e2fsck pour qu'il mette correctement à jour l'utilisation du quota de projet lors de la suppression d'un inode corrompu et corrige mke2fs pour ne pas déréférencer la mémoire au-delà de la petite structure d'inode une certaine sécurité malloc était utilisée).
  • Correction d’un grand nombre de problèmes de portabilité FreeBSD. (Pour utiliser FreeBSD, cependant, nous devons toujours utiliser GNU Make et rediriger dd pour utiliser GNU dd.)
  • Le script configure prend désormais en charge --enable-hardening, ce qui active la protection de la pile, fortifie, les tables de relocalisation en lecture seule, la liaison de symboles dynamiques immédiate et le segment de texte ASLR (si le support ASLR de l'espace utilisateur est activé) code exécutable. (Les distributions qui veulent faire leur propre chose peuvent définir CFLAGS, CFLAGS_SHLIB, CLFAGS_STLIB, LDFLAGS, LDFLAGS_SHLIB et LDFLAGS_STATIC selon le cas.)
  • Le script configure supporte maintenant --disable-tdb car sur les systèmes 64 bits, il est beaucoup plus rapide de simplement activer un espace de swap supplémentaire. La fonctionnalité scratch_files dans e2fsck.conf est principalement utile uniquement sur les systèmes 32 bits.
  • Correction du chemin de code de secours d'E / S Direct dans le gestionnaire d'E / S Unix pour que la lecture / modification / écriture fonctionne correctement. Heureusement, dans la pratique (à l'exception du gestionnaire d'annulation lors de l'exécution sur FreeBSD), ce chemin de code est bogué. les systèmes de fichiers ne sont donc pas corrompus.
  • Mke2fs va maintenant avertir si l'utilisateur fournit une étiquette trop longue. (Adresse le bogue Debian # 791630)
  • La commande rdump de Debugfs fonctionne désormais correctement lors du vidage du répertoire racine d'un système de fichiers. (Adresse le bogue Debian # 766125)
  • Correction d'un bogue dans debugfs afin de calculer correctement le champ de champ de somme d'un groupe de blocs sur les systèmes 64 bits.
  • E2fsck a maintenant un message d'erreur beaucoup plus compréhensible lorsque le superbloc du journal est corrompu et que l'utilisateur refuse de le réparer. (Adresse le bogue Debian # 768162)
  • Correction du support des horodatages étendus sur les systèmes 64 bits.
  • Mise à jour / correction de plusieurs pages de manuel. (Adresse des bogues Debian: # 766379, # 761144, # 770750, # 428361, # 766127)
  • Correction de divers problèmes de packaging Debian. (Adresse le bogue Debian # 825868)

Nouveautés dans la version 1.43.2:

  • Correction de e2fsck pour qu'il mette correctement à jour l'utilisation du quota de projet lors de la suppression d'un inode corrompu et corrige mke2fs pour ne pas déréférencer la mémoire au-delà de la petite structure d'inode une certaine sécurité malloc était utilisée).
  • Correction d’un grand nombre de problèmes de portabilité FreeBSD. (Pour utiliser FreeBSD, cependant, nous devons toujours utiliser GNU Make et rediriger dd pour utiliser GNU dd.)
  • Le script configure prend désormais en charge --enable-hardening, ce qui active la protection de la pile, fortifie, les tables de relocalisation en lecture seule, la liaison de symboles dynamiques immédiate et le segment de texte ASLR (si le support ASLR de l'espace utilisateur est activé) code exécutable. (Les distributions qui veulent faire leur propre chose peuvent définir CFLAGS, CFLAGS_SHLIB, CLFAGS_STLIB, LDFLAGS, LDFLAGS_SHLIB et LDFLAGS_STATIC selon le cas.)
  • Le script configure supporte maintenant --disable-tdb car sur les systèmes 64 bits, il est beaucoup plus rapide de simplement activer un espace de swap supplémentaire. La fonctionnalité scratch_files dans e2fsck.conf est principalement utile uniquement sur les systèmes 32 bits.
  • Correction du chemin de code de secours d'E / S Direct dans le gestionnaire d'E / S Unix pour que la lecture / modification / écriture fonctionne correctement. Heureusement, dans la pratique (à l'exception du gestionnaire d'annulation lors de l'exécution sur FreeBSD), ce chemin de code est bogué. les systèmes de fichiers ne sont donc pas corrompus.
  • Mke2fs va maintenant avertir si l'utilisateur fournit une étiquette trop longue. (Adresse le bogue Debian # 791630)
  • La commande rdump de Debugfs fonctionne désormais correctement lors du vidage du répertoire racine d'un système de fichiers. (Adresse le bogue Debian # 766125)
  • Correction d'un bogue dans debugfs afin de calculer correctement le champ de champ de somme d'un groupe de blocs sur les systèmes 64 bits.
  • E2fsck a maintenant un message d'erreur beaucoup plus compréhensible lorsque le superbloc du journal est corrompu et que l'utilisateur refuse de le réparer. (Adresse le bogue Debian # 768162)
  • Correction du support des horodatages étendus sur les systèmes 64 bits.
  • Mise à jour / correction de plusieurs pages de manuel. (Adresse des bogues Debian: # 766379, # 761144, # 770750, # 428361, # 766127)
  • Correction de divers problèmes de packaging Debian. (Adresse le bogue Debian # 825868)

Nouveautés dans la version 1.43.1:

  • Correction d'un éventuel dépassement de tampon lors de la fermeture d'un système de fichiers dans libext2fs. (CVE-2015-1572, adresse le bogue Debian # 778948)
  • Correction d'un bug qui pouvait provoquer la corruption de systèmes de fichiers Hurd par e2fsck. (Adresse le bogue Debian # 760275)
  • Correction d'un blocage lors de l'utilisation de la fonction de journalisation de systemd et e2fsck.conf. (Adresse le bogue Debian # 775234)
  • Correction d'un bogue qui pouvait faire planter des programmes utilisant les fonctions d'analyse de table d'inode de libext2 sur certains systèmes de fichiers corrompus. (Adresse le bogue Debian # 773795)
  • Correction de dumpe2fs pour qu'il ne plante pas si l'utilisateur ne spécifie pas de périphérique de bloc (système de fichiers). (Adresse le bogue Debian # 764293)
  • Corrigé e2fsck donc, s'il remarque des blocs HTREE inattendus dans la passe 2, il signalera l'inode de répertoire correct contenant l'incohérence.
  • Si e2fsck ne parvient pas à développer la structure dir_info car realloc (3) n'a pas assez de mémoire, il échoue maintenant avec un message explicatif au lieu de échouer en cas d'échec avec des messages d'erreur internes confus.
  • Le programme tune2fs annulera les informations de sauvegarde du journal de superbloc lors de la suppression d'un journal d'un système de fichiers.
  • Le programme mke2fs active désormais la fonctionnalité large_file par défaut.
  • Correction d'un bogue qui pouvait causer le blocage des mauvais blocs en cas de millions et de millions de blocs défectueux.
  • Correction d'un bogue d'utilisation après libre dans resize2fs et e2fsck.
  • Correction d’une fuite de mémoire dans tune2fs.
  • Correction de bugs bigendiens qui s’étaient glissés à la fois dans la gestion indirecte et dans la gestion de l’extension dans libext2fs.
  • Mise à jour / correction de diverses pages de manuel.
  • Mettre à jour les traductions en espéranto, allemand et espagnol. Ajout de la traduction en danois.

Nouveautés dans la version 1.42.12:

  • Corrigez divers bogues e2fsck lorsque vous tentez de réparer des systèmes de fichiers bigalloc.
  • E2fsck peut maintenant réparer un système de fichiers avec un champ s_first_meta_bg trop volumineux, qui avait précédemment provoqué le blocage de tous les programmes e2fsprogs lors de la tentative d'ouverture d'un tel système de fichiers.
  • Corrigez e2fsck pour qu'il corrige correctement un certain nombre de corruptions de systèmes de fichiers rares découvertes lors de l'utilisation d'un fuzzer de système de fichiers.
  • Corrigez e2fsck pour qu'il n'essaie pas d'écrire les descripteurs de groupes de blocs s'ils n'ont pas été modifiés.

  • Le programme
  • Mke2fs place désormais les blocs de métadonnées dans le dernier fichier flex_bg afin qu'ils soient contigus. Cela réduit la fragmentation de l'espace libre dans un système de fichiers nouvellement créé, tout en permettant aux commandes mke2fs qui requièrent une taille extrêmement grande de flex_bg de réussir.
  • Mke2fs crée désormais des fichiers énormes plus efficacement (avec moins de blocs d'arborescence).
  • Corrige un bogue de débordement de 32/64 bits qui pourrait entraîner une boucle permanente de resize2fs. (Adresses-Launchpad-Bug: # 1321958)
  • Le programme resize2fs utilisera désormais beaucoup moins de mémoire lors du redimensionnement de très grands systèmes de fichiers.
  • Corrige un bogue qui pouvait entraîner la confusion chez resize2fs et produire un système de fichiers corrompu lors de la réduction d'un système de fichiers précédemment développé et converti pour utiliser le format de système de fichiers meta_bg, mais qui n'a plus besoin du système de fichiers meta_bg format plus. Cela se produit généralement avec les systèmes de fichiers volumineux (> 16 To). (Adresse le bogue Debian # 756922)
  • Le programme e4defrag va maintenant défragmenter les fichiers alloués à l’arrière.
  • Correction de la mise à jour des UUID de tune2fs lors de la manipulation de systèmes de fichiers avec des journaux externes (à la fois le système de fichiers et l’UUID du journal).
  • Corrigez tune2fs afin de pouvoir supprimer un journal externe pour les systèmes de fichiers avec une taille de bloc de 1 Ko.
  • Ajoutez une nouvelle commande debugfs, "inode_dump", qui imprime l'inode au format hexadécimal et ASCII.
  • Le "set_inode_field" de debugfs va maintenant allouer automatiquement des blocs pour les blocs indirects et les blocs d'arborescence d'étendue.
  • Fixez "set_inode_field" de debugfs afin de gérer correctement "block [IND | DIND | TIND]".
  • La commande debugfs "rdump" va maintenant prendre plusieurs arguments sources.
  • Correction d'un bogue de double fermeture (2) dans "rdump" et "rdump -p".
  • Corrige l'analyse des arguments de debugfs pour la commande freefrag.
  • Corrigez filefrag pour gérer correctement en utilisant l'ioctl FIBMAP (avec -B). (Adresse le bogue du Launchpad: # 1356496)
  • Des messages clarifiés qui déroutaient les utilisateurs dans debugfs, e2fsck, mke2fs et resize2fs (adresses des bogues Debian: # 758029, # 757543, # 757544)
  • Dumpe2fs va maintenant se plaindre si des arguments supplémentaires lui sont donnés. (Adresse le bogue Debian # 758074)
  • Mise à jour / correction de plusieurs pages de manuel. (Adresses-Debian-Bug: # 726760)
  • Mettre à jour les traductions en tchèque, néerlandais, français, polonais, espagnol, suédois, ukrainien et vietnamien.

Nouveautés dans la version 1.42.11:

  • Ajoutez le support pour que mke2fs puisse créer des fichiers volumineux afin qu'ils soient alignés par rapport au début du disque, plutôt que par rapport au début de la partition, en utilisant le paramètre de configuration mke2fs.conf "hugefiles_align_disk".
  • Corrige un bogue qui obligeait e2fsck à annuler une relecture de journal sur un système de fichiers avec bigalloc activé. (Adresse du bogue Debian: # 744953)
  • Ajoutez des vérifications de validité afin que mke2fs refuse les comptes flex_bg extrêmement volumineux spécifiés par l'option -G. Des tailles flex_bg extrêmement grandes peuvent entraîner un système de fichiers qui ne peut pas être démonté ou des mises en page de métadonnées extrêmement pessimales.
  • Le programme mke2fs fournira une meilleure disposition des métadonnées pour les comptes modérément grands (mais crédibles) flex_bg, tels que 133,072.
  • Le programme mke2fs vérifie également le numéro de version du noyau pour déterminer si l’option lazy_itable_init est prise en charge, afin que l’initialisation de la table inode paresseuse puisse être utilisée même si ext4 est compilé en tant que module non chargé au moment où mke2fs est exécuté.
  • Ajoutez la description des options de montage de ext4 à la page de manuel de la section 5 de la section ext4.
  • Améliorez la page de manuel de chattr et nettoyez le message d’utilisation de chattr.
  • E2fsck va maintenant corriger automatiquement la dernière heure de montage ou la dernière heure d’écriture qui est dans le futur en mode Preen, au lieu d’abandonner la vérification fsck.
  • Mke2fs va maintenant vérifier le numéro de révision du système de fichiers demandé par la ligne de commande et le rejeter s'il est trop volumineux. Un système de fichiers avec un numéro de révision non pris en charge ne sera accepté par aucun des autres outils de système de fichiers, et cette option de ligne de commande est rarement utilisée, alors essayez d'aider l'utilisateur à ne pas tirer parti.
  • Le programme debugfs peut maintenant définir le nombre d’erreurs et les champs first_error et last_error associés dans le superbloc à l’aide de la commande set_super_value.
  • Resize2fs n'essaiera pas de calculer la taille minimale d'un système de fichiers s'il contient des erreurs. Sinon, une image de système de fichiers très corrompue peut entraîner une boucle de calcul de la taille minimale. Comme resize2fs ne permet pas de redimensionner un système de fichiers marqué comme contenant des erreurs. Il est inutile de calculer la taille minimale, donc sautez simplement.
  • Correction d'une faute de frappe dans l'un des messages d'erreur de mke2fs.
  • Si filefrag rencontre une erreur, il continuera à traiter le reste des fichiers spécifiés sur la ligne de commande, puis sortira avec un code d'erreur.
  • Filefrag imprime maintenant de nouveaux indicateurs supplémentaires (tels que FIEMAP_EXTENT_ENCODED) et imprime les indicateurs inconnus sous forme de valeurs hexadécimales.
  • Correction du support dans filefrag pour les fichiers avec & gt; 2 ** 32 blocs sur les plates-formes 32 bits.
  • Correction d’une fuite de descripteur de fichier dans debugfs lors de la copie de fichiers.
  • Correction d'une régression introduite dans le 1.42.10 qui empêchait mke2fs de créer des systèmes de fichiers supérieurs à 2 Go sur les plates-formes 32 bits. (Adresse Red Hat Bugzilla: # 1099892, bogue Debian # 752107)
  • Ajoutez des traductions en esparanto et en ukrainien et mettez à jour les traductions en tchèque, néerlandais, français, allemand, italien, polonais, suédois et vietnamien.
  • Correction de plusieurs avertissements du compilateur.

Logiciel similaire

ccgfs
ccgfs

15 Apr 15

jsp File Browser
jsp File Browser

2 Jun 15

FuseIso
FuseIso

2 Jun 15

ext2fuse
ext2fuse

3 Jun 15

D'autres logiciels de développeur Theodore Ts'o

Commentaires à E2fsprogs

Commentaires non trouvées
Ajouter un commentaire
Tourner sur les images!